Recettes du Tour: Trouver les Tables

 

Trouver les tables


Matériel de cuisine : Téléphone avec forfait appels illimités, TripAdvisor

Ingrédients: patience, conviction, persévérance, un bon réseau

Temps de cuisson:

- 1 semaine d’appels en amont pour trouver les 20 restaurateurs

- 2h en ligne pour faire des transferts d’acomptes

- 30 minutes par jour pour la rencontre restaurateur-organisateur quand on arrive en ville


  La Table de Nath - Étape 7 à Vesoul

La Table de Nath - Étape 7 à Vesoul

Organiser 20 dîners un peu partout en France, d’accord. Mais où? Avec un budget serré et un projet politique qui faisait peur aux restaurateurs, le défi de trouver 20 restaurants partenaires était de taille.


Entendu au téléphone :


"Notre établissement ne peut avoir une image d'un lieu dans lequel on se réunit pour parler politique,” nous annonce un restaurateur à Bergerac
 

 “J’accueille des gens de gauche, des gens de droite, des groupes de gauche, des groupes de droite, mais je préfère ne pas le savoir. Donc là, ça sera non", tranche un autre, depuis Troyes.
 

“Votre budget est ridicule, pour cette somme là, ça ne va pas le faire, allez voir chez McDonalds” nous lance au moins un restaurateur par ville.

Pour faire face, voici la recette de la réussite:


Brasser large et garder courage

Pour dépasser les méfiances de restaurateurs qui trouvent notre projet tendancieux, mieux vaut brasser large. Pour chaque étape, il a fallu faire une liste de 10 à 15 options. Pour 20 étapes, cela veut dire plus de 200 appels de 3 à 5 minutes, dont 160 d’infructueux. Soit presque 9 heures de rejets secs ou houleux. Courage, c’est normal!


S’adapter au terrain de jeu

Dans certaines étapes, l’embarras du choix, « 2111 restaurants à Marseille » proclame Trip Advisor. Dans d’autres comme La Mure, beaucoup de pression pour conclure avec un des 5 restaurants du coin. Et quand un des 5 annonce à 18h qu’il ne pourra pas servir nos 15 convives, garder son calme et vite trouver une solution de rechange!
 

Trouver un restaurant qui a un cuistot – à préciser !

Le restaurateur de la Cantine des Tontons était preneur de notre idée, mais, manque de chance, son cuistot venait de tomber malade. Il lui faut un remplacement. Clairement, toute tentative est bonne, il nous demande au téléphone si on n’en connaîtrait pas un sur le plateau matheysin*. Pour une fois, c’est nous qui devons dire non.


"Il est génial votre projet. Vous êtes fous, mais c’est génial !"


Croire en son idée: un restaurateur suivra

Beaucoup de rejets mais tellement de sourire quand un restaurateur aime l’idée et se prend au jeu avec enthousiasme. Avec des résultats impressionnants. Nicolas, à Troyes, a fait imprimer des menus avec notre logo. L’équipe du Bruit Qui Court, à Chambéry, a ouvert spécialement pour nous. Nath à Vesoul, s’est prise au jeu du photo-shoot avec nous devant sa vitrine quand le journaliste de l’Est Républicain est arrivé. Et puis Paul, de la Case à Palabres, qui s’est exclamé en nous voyant arriver le Jour J à Salon de Provence : "Il est génial votre projet. Vous êtes fous, mais c’est génial !"
 

Un grand merci à tous nos restaurateurs partenaires !


*matheysin = de la Matheysine = région naturelle au Sud de l’Isère.