Entendu À Table: Étape 12

 

Jeudi 27 avril - Marseille - Le Palmier

 

La ville: Fondée sous le nom de Massalia il y a plus de 2,500 ans, Marseille est aujourd'hui la deuxième plus grande ville de France. Vieux Port, Olympique de Marseille ou Palais du Pharo, tant de symboles d'une ville connue de tous mais si difficile à résumer. Comme l'a dit une de nos convives: "Marseille c'est unique." 

Les convives: 1 auteur, 1 pizzaiolo, 1 chômeuse, 1 hôtelier, 1 assistante de direction dans l'assurance, 1 assistante de gestion, 1 serveuse, 1 artiste, 1 hôtelière, 1 étudiante, 1 gérant de commerce

L'audace de dire: je ne sais pas

« Moi j’oserai dire que je suis perdu dans certaines grandes questions. Avoir envie d’accueillir ces gens qui sont dans la misère, tout en me disant, on ne peut pas tous les accueillir, sinon on en aura pas pour tout le monde. Et puis en même temps me dire, qu’il faudrait peut-être bien qu’on arrête toutes ces guerres. Mais en même temps, on fait des guerres à des états comme l’Etat Islamique qui sont vraiment nocifs, et il faut bien intervenir. Est-ce que c’est juste qu’on fasse la guerre ? Qu’est qu’on fait, on y va ? On y va pas ? On les accueille ? On les accueille pas ? Qu’est-ce qu’on fait ?! Je suis perdu dans ces grandes causes. Je n’ai plus d’avis. Mais, moi, j’ose le dire.


Le rôle d'un père

A: Je suis venu en France sans mes enfants. Mais grâce à mes efforts, ils auront un meilleur avenir. L’argent que je leur envoie, c'est leur éducation, c’est leur bon de sortie d’un monde de pauvreté.

B: Moi j’ai perdu mon père il y a un an. Tu penses pas que tes enfants vivent mal ton absence? Tout l’argent au monde ne vaut pas l’amour d’un père. C’est un exemple, une affection, une transmission de valeur au quotidien.

A: Ça vaut quoi un père à côté d’eux qui ne peut pas payer le reste? Le travail, c’est mon amour pour eux.  


En avance sur vous

‘Quand j’entends que vous décidez de ne pas travailler, que vous touchez 800 euros par mois et que vous pensez que c’est chaud de vivre avec ca, je comprends pas. Nous avec 800 euros, on se met a quatre dans un appartement et on dort par terre s’il le faut. Ca nous fera 2000 euros pour nos familles. La seule chose que je sais c’est que je suis en avance sur vous. Vous n’avez plus le désir de travailler. Et y’en a du travail en France.’


Penser global, agir local

A: "Je ne m'occupe pas des grandes causes très lointaines parce que je n'ai pas le temps. Déjà je m'occupe de mes parents, mes enfants, mes amis, mes frères et sœurs, et ça commence à faire du monde déjà! Il ne reste pas beaucoup de temps! Penser global, agir local."

B: Ca résonne énormément ce que tu dis. Quand je m'occupe de mes petits clients à la boutique, je leur fais des sourires sincères. Je les accueille avec un grand sourire, parce que, tu vois, c'est tout ce que je peux leur donner. S'occuper de ses proches, c'est ce que j'appelle rayonner, et je me dis effectivement, penser global, mais agir local. C'est exactement ça. Tu me donnes de ces punchlines! Il faut qu'on se voit plus souvent. Sourire, rayonner, faire plaisir. Et je me dis "petit échelle" ! On peut tous rayonner.